Thot représenté en babouin ou singe cynocéphale - musée du Louvre

LO-3

Nouveau produit

Thot (ou Thoth ou Tot ou Tehut ou Theut) est son nom en Grec : Θωθ , en Égyptien il se nommait Djehouti (ou Thehuti ou Djehouty ou Dyehuty ou Jehuti ou Tahuti ou Zehuti ou Techu ou Tetu), que l'on traduit par "celui de Djehout",  et en Copte : Thōout. Il reçut aussi les surnoms de "Maître de la régulation de la crue et des eaux", le "Taureau des étoiles" pour représenter les facultés mentales de , et "Argent d'Aton" à la Basse Époque (656-332). Il fut le Dieu de l’écriture, du savoir et des sciences, de la parole créatrice, des mathématiques, de la géométrie et de toutes les mesures.

Tout ce que l'homme compte de connaissances lui vient de Thot.
 
Il est considéré comme le scribe des Dieux. À travers sa connaissance des hiéroglyphes, il était le protecteur des scribes. Également Dieu de la magie et des magiciens, de la guérison il était aussi le Dieu lunaire d'Hermopolis Magma (ou Khemenou ou Kemnou ou Khmoun ou Ounou), en Haute-Égypte où avec le temps, il devint le Dieu de la sagesse.

Dans l'au-delà, Thot introduisait le défunt dans la salle du jugement et le menait jusqu'à Osiris.

Lire la suite

379 €

o 3 plazos de 126.33€, sin intereses
con Ver más >

- +

 
Plus d'informations

Si la plus grande qualité de Thot fut d'avoir été intelligent, sa plus grande vertu fut sans doute d'avoir été de tout temps sage et compétent. Son origine très ancienne remonte au récit qui le fit naître du crâne de Seth. Pourtant, Thot ne présente curieusement aucun des mauvais côtés du terrible Dieu. Thot ne manigance pas à son profit et œuvre au contraire sans cesse à la permanence du monde voulu par .


Les Grecs l'assimilèrent à Hermès en raison de ses attributs et des fonctions similaires et les Romains à Mercure. L'un des titres de Thot "Trois fois grand" a été traduit en Grecs : τρισμεγιστος (Trismégiste), faisant référence à Hermès Trismégiste.

Les légendes mettant en scène Thot l'associent au savoir, à la connaissance et plus généralement à l'organisation du monde céleste et terrestre. Son intelligence et son pragmatisme ont servi de modèle à l'Égypte pharaonique et à son administration très organisée, aussi Thot fut un Dieu modèle pour les mortels. Par le verbe, Thot créa le monde. Ainsi la cosmogonie Hermopolitaine dépeint-elle l'origine du monde.

Un monde qui fut certes créé, mais qu'il restait à organiser. L'intelligence siégeait dans le cœur de Thot. C'est à elle, aidée de Sia, personnification de la connaissance, que les mortels doivent le monde tel qu'il est. Parler, calculer, écrire, pour créer était une œuvre gigantesque, Thot inventa alors pour ce faire le langage. Par le Verbe rendu intelligible, le monde se construisit selon les désirs du Dieu. La grande mécanique universelle des corps célestes se mit en marche.

Néanmoins sans la justice de Maât, qui siège auprès des Dieux, mais aussi dans le cœur des hommes, le monde ne serait rien. Aussi Thot est-il également "celui qui écrit la Maât". En tout point, connaissance, organisation, justice, Thot est un véritable modèle pour les hommes, à commencer pour le Roi ou le Pharaon et son administration.

Thot jouit de la plus haute considération auprès des autres Dieux. Non content de siéger dans les tribunaux divins, il en est le greffier, qui vise et enregistre les verdicts. Il en est le garde des sceaux. Thot ne manque pas d'intervenir souvent dans les querelles opposant les Dieux entre eux. La part active qu'il tient dans le règlement du conflit opposant les deux ennemis de toujours, Seth et Horus, lui valut bien du respect. En habile arbitre, il fut "celui qui parvint à séparer les deux combattants". Une prouesse que l'on admire lorsque l'on sait quelle haine opposait Seth à son neveu.

Un texte d'Edfou relate sa naissance :

"Au sein de l'océan primordial apparut la terre émergée. Sur celle-ci, les Huit vinrent à l'existence. Ils firent apparaître un lotus d'où sortit Rê, assimilé à Shou. Puis il vint un bouton de lotus d'où émergea une naine, auxiliaire féminin nécessaire, que Rê vit et désira. De leur union naquit Thot qui créa le monde par le Verbe".

Écrire un commentaire

Thot représenté en babouin ou singe cynocéphale - musée du Louvre

Thot (ou Thoth ou Tot ou Tehut ou Theut) est son nom en Grec : Θωθ , en Égyptien il se nommait Djehouti (ou Thehuti ou Djehouty ou Dyehuty ou Jehuti ou Tahuti ou Zehuti ou Techu ou Tetu), que l'on traduit par "celui de Djehout",  et en Copte : Thōout. Il reçut aussi les surnoms de "Maître de la régulation de la crue et des eaux", le "Taureau des étoiles" pour représenter les facultés mentales de , et "Argent d'Aton" à la Basse Époque (656-332). Il fut le Dieu de l’écriture, du savoir et des sciences, de la parole créatrice, des mathématiques, de la géométrie et de toutes les mesures.

Tout ce que l'homme compte de connaissances lui vient de Thot.
 
Il est considéré comme le scribe des Dieux. À travers sa connaissance des hiéroglyphes, il était le protecteur des scribes. Également Dieu de la magie et des magiciens, de la guérison il était aussi le Dieu lunaire d'Hermopolis Magma (ou Khemenou ou Kemnou ou Khmoun ou Ounou), en Haute-Égypte où avec le temps, il devint le Dieu de la sagesse.

Dans l'au-delà, Thot introduisait le défunt dans la salle du jugement et le menait jusqu'à Osiris.

Écrire un commentaire

 
Commentaires(0)

Pas de commentaires pour le moment.

26 autres produits dans la même catégorie :