Modillon le tireur d'épines

130009T

Nouveau produit

Le tireur d'épines dans l'art roman est le symbole de la libération de la démarche, non seulement physique mais intérieure ; le croyant cherche à extirper le péché de son âme.
La figure du tireur d'épines fréquemment rencontrée sur les églises romanes remonte en fait à la pensée antique.
Cette sculpture est directement inspirée du petit bronze du 1er siècle avant J.-C. qui se trouve actuellement au Palais des Conservateurs du Capitole.

Très connu dès le Moyen Age, il se trouvait devant le Palais du Latran.
Le jeune garçon fut d'abord identifié à Absalom, fils de David, célèbre pour sa beauté.


Mais on a aussi pensé qu'il s'agissait d'un jeune berger, Cneius Martius, qui aurait couru pour porter une missive d'importance vitale au Sénat, et n'aurait retiré l'épine qu'il avait dans le pied qu'une fois sa mission accomplie.
Et comme on a aussi associé Martius au mois de mars par rapprochement des deux mots, et mars étant le mois du carême, le Spinario est aisément devenu symbole de pénitence, arrachant le mal de son âme comme il arrache l'écharde de sa chair. 

La moralité manifestée par cette figure du tireur d'épine était que le pécheur peut et doit extirper le Mal qui est en lui.

Dimensions

Hauteur: 28 cms
Largeur: 10,5 cms
Profondeur: 19,5 cms
Poids: 1,1 Kg
Matière: Résine
Editeur: Temarte S.L.

206 €

- +

Écrire un commentaire

Modillon le tireur d'épines

Le tireur d'épines dans l'art roman est le symbole de la libération de la démarche, non seulement physique mais intérieure ; le croyant cherche à extirper le péché de son âme.
La figure du tireur d'épines fréquemment rencontrée sur les églises romanes remonte en fait à la pensée antique.
Cette sculpture est directement inspirée du petit bronze du 1er siècle avant J.-C. qui se trouve actuellement au Palais des Conservateurs du Capitole.

Très connu dès le Moyen Age, il se trouvait devant le Palais du Latran.
Le jeune garçon fut d'abord identifié à Absalom, fils de David, célèbre pour sa beauté.


Mais on a aussi pensé qu'il s'agissait d'un jeune berger, Cneius Martius, qui aurait couru pour porter une missive d'importance vitale au Sénat, et n'aurait retiré l'épine qu'il avait dans le pied qu'une fois sa mission accomplie.
Et comme on a aussi associé Martius au mois de mars par rapprochement des deux mots, et mars étant le mois du carême, le Spinario est aisément devenu symbole de pénitence, arrachant le mal de son âme comme il arrache l'écharde de sa chair. 

La moralité manifestée par cette figure du tireur d'épine était que le pécheur peut et doit extirper le Mal qui est en lui.

Dimensions

Hauteur: 28 cms
Largeur: 10,5 cms
Profondeur: 19,5 cms
Poids: 1,1 Kg
Matière: Résine
Editeur: Temarte S.L.

Écrire un commentaire

 
Commentaires(0)

Pas de commentaires pour le moment.

13 autres produits dans la même catégorie :

Menu