Nouveau

Négresse captive par Jean-Baptiste Carpeaux

07.60

Nouveau produit

En 1867, Jean-Baptiste Carpeaux, qui avait achevé le décor du Pavillon de Flore au Louvre et créait à l'Opéra son chef-d'œuvre, La Danse, reçut de la ville de Paris la commande de la Fontaine de l'Observatoire. Le sujet imposé, les quatre points cardinaux, ne l'inspirait guère car il ne voulait pas "recommencer" pour la cent-millième fois les quatre cariatides adossées et portant une boule. Il trouva l'idée des figures tournoyant sur elles-mêmes en pensant à la rotation de la terre, ce qui le conduisit à évoquer les différentes ethnies qui la peuplent. L'abolition de l'esclavage en 1848 avait suscité un grand enthousiasme.

Le sculpteur Charles Cordier présentait au Salon de 1848 un superbe buste noir, suivi de nombreux autres : en 1861, son buste "Capresse des Colonies" par exemple, exposé au Louvre, était acquis par Napoléon III. Ce serait la même femme qui aurait posé comme modèle neuf ans plus tard pour Jean-Baptiste Carpeaux. A l'occasion des études pour la fontaine, il exécuta en effet les bustes de "la Négresse", de "la Chinoise" et de "l'Européenne".

Reproduction en marbre reconstitué (poussière de marbre + résine de haute densité).

Dimensions
Hauteur: 34 cm.
Largeur: 26 cm. 
Profondeur: 26 cm.
Courant artistique: XIXème
Artiste: Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875).
Musée: Paris - Musée d'Orsay
Matière: marbre reconstitué (poussière de marbre + résine de haute densité).

Lire la suite

281 €

- +

 
Plus d'informations

Le marbre du buste de la "Négresse captive", exposé au Salon de 1869, fut acquis par l'Empereur et placé au Château de Saint-Cloud. Jean-Baptiste Carpeaux conserva la propriété de son modèle qu'il édita souvent dans toutes les matières (marbre, bronze, terre-cuite, plâtre). La Manufacture de Sèvres le proposa en biscuit. La célébrité de ce modèle tenait à la beauté de l'expression. Jean-Baptiste Carpeaux mit sa science du mouvement au service d'une idée. Contenu par des liens, le buste reste immobile, seuls le cou, le visage, les cheveux échappent aux entraves. Par leur torsion oblique, ils expriment la révolte contenue dans la simple question : Pourquoi naître esclave ?

Écrire un commentaire

Négresse captive par Jean-Baptiste Carpeaux

En 1867, Jean-Baptiste Carpeaux, qui avait achevé le décor du Pavillon de Flore au Louvre et créait à l'Opéra son chef-d'œuvre, La Danse, reçut de la ville de Paris la commande de la Fontaine de l'Observatoire. Le sujet imposé, les quatre points cardinaux, ne l'inspirait guère car il ne voulait pas "recommencer" pour la cent-millième fois les quatre cariatides adossées et portant une boule. Il trouva l'idée des figures tournoyant sur elles-mêmes en pensant à la rotation de la terre, ce qui le conduisit à évoquer les différentes ethnies qui la peuplent. L'abolition de l'esclavage en 1848 avait suscité un grand enthousiasme.

Le sculpteur Charles Cordier présentait au Salon de 1848 un superbe buste noir, suivi de nombreux autres : en 1861, son buste "Capresse des Colonies" par exemple, exposé au Louvre, était acquis par Napoléon III. Ce serait la même femme qui aurait posé comme modèle neuf ans plus tard pour Jean-Baptiste Carpeaux. A l'occasion des études pour la fontaine, il exécuta en effet les bustes de "la Négresse", de "la Chinoise" et de "l'Européenne".

Reproduction en marbre reconstitué (poussière de marbre + résine de haute densité).

Dimensions
Hauteur: 34 cm.
Largeur: 26 cm. 
Profondeur: 26 cm.
Courant artistique: XIXème
Artiste: Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875).
Musée: Paris - Musée d'Orsay
Matière: marbre reconstitué (poussière de marbre + résine de haute densité).

Écrire un commentaire

 
Commentaires(0)

Pas de commentaires pour le moment.

30 autres produits dans la même catégorie :

Menu