Chatte de la déesse Bastet dite Bastet aux boucles d'oreilles

RE000097

Nouveau produit

Dans l'Egypte Ancienne, la déesse Bastet, représentée sous la forme d'une chatte, était vénérée à Bubastis dans le Delta.

Bastet est en réalité une représentation adoucie de la déesse Sekhmet qui, chaque année, quitte l'Egypte sous la forme d'une lionne, devient alors la «déesse lointaine» et revient ensuite apaisée sous la forme d'une chatte à l'époque de l'inondation.

Bastet peut être représentée de deux façons différentes :
- Une jeune femme, à tête de chatte, vêtue d'une robe moulante à motifs géométriques, portant d'une main un petit panier et de l'autre un sistre ; elle tient l'égide sous sa poitrine.
- Une chatte assise sur son séant, la queue déployée à terre et entourant la patte avant droite, les oreilles dressées, traversées par des boucles en or elle porte un scarabée sur la tête.

Les chats domestiques étaient également très fréquents dans les foyers égyptiens, ils symbolisaient la présence de l'étincelle divine. Les chats étaient considérés comme des protecteurs de la famille ; on les momifiait après leur mort et ils étaient souvent déposés en ex-voto dans le sanctuaire de la déesse Bastet.


Reproduction en résine patinée

Dimensions avec socle:
Hauteur: 17,7 cm
Largeur: cm
Profondeur: 10 cm
Poids: 640 g
Origine: Egypte
Epoque: Vers le VIIème ou VIème siècle avant J.-C.
Musée: Paris - Musée du Louvre
Matière: Résine
Editeur:rmngp

119 €

- +

Écrire un commentaire

Chatte de la déesse Bastet dite Bastet aux boucles d'oreilles

Dans l'Egypte Ancienne, la déesse Bastet, représentée sous la forme d'une chatte, était vénérée à Bubastis dans le Delta.

Bastet est en réalité une représentation adoucie de la déesse Sekhmet qui, chaque année, quitte l'Egypte sous la forme d'une lionne, devient alors la «déesse lointaine» et revient ensuite apaisée sous la forme d'une chatte à l'époque de l'inondation.

Bastet peut être représentée de deux façons différentes :
- Une jeune femme, à tête de chatte, vêtue d'une robe moulante à motifs géométriques, portant d'une main un petit panier et de l'autre un sistre ; elle tient l'égide sous sa poitrine.
- Une chatte assise sur son séant, la queue déployée à terre et entourant la patte avant droite, les oreilles dressées, traversées par des boucles en or elle porte un scarabée sur la tête.

Les chats domestiques étaient également très fréquents dans les foyers égyptiens, ils symbolisaient la présence de l'étincelle divine. Les chats étaient considérés comme des protecteurs de la famille ; on les momifiait après leur mort et ils étaient souvent déposés en ex-voto dans le sanctuaire de la déesse Bastet.


Reproduction en résine patinée

Dimensions avec socle:
Hauteur: 17,7 cm
Largeur: cm
Profondeur: 10 cm
Poids: 640 g
Origine: Egypte
Epoque: Vers le VIIème ou VIème siècle avant J.-C.
Musée: Paris - Musée du Louvre
Matière: Résine
Editeur:rmngp

Écrire un commentaire

 
Commentaires(0)

Pas de commentaires pour le moment.

30 autres produits dans la même catégorie :

Menu