Cimier Bambara antilope ou Cimier Tyiwara Bamana

RR007436

Nouveau produit

Les Bambara (ou Bamana), de langue mandingue, sont les héritiers du grand empire du Mali (XI-XVe siècle) et de deux royaumes ultérieurs, ceux de Ségou et de Kaarta. Cette communauté agricole a développé une culture originale dans laquelle le conte, la musique, le théâtre (koteba) et la danse occupent une grande partie du territoire.

Initialement attachée à une coiffe en osier, cette sculpture est un masque de crête qui intervient dans les rites agraires de Bambara, géré par une société interne appelée Tyi wara "champion des cultures". Cette figure combine trois animaux arbustes : l'antilope, le tatou et le fourmilier. Chacun de ces animaux évoque un épisode du mythe fondateur pour les paysans de Bambara.

L'antilope dont les cornes, qui dans toutes les régions du Soudan symbolisent la fertilité et la croissance. C'est l'animal mythique, à moitié humain, né de l'union de Mousso Koroni, la Vieille Mère et le Serpent, qui enseigne aux hommes l'art de cultiver la terre et de transformer les mauvaises herbes en mil. Le tatou, mammifère terrestre recouvert de grandes écailles, évoque la vie souterraine de la plante et symbolise la force et la détermination. Le fourmilier reflète le mode de croissance particulier des arachides qui sont replantées après la floraison pour produire leurs fruits sous terre.

Origine Mali

Musée de Paris - Musée du quai Branly - Jacques Chirac.

Dimensions

Hauteur: 87 cm. 
Largeur: 28 cm.
Profondeur: 9 cm.
Poids: 4,2 kg.
Matière: Résine.

Éditeur: rmngp

Matière socle: Bois massif verni

Entretien : Utiliser uniquement un plumeau.

470 €

- +

Écrire un commentaire

Cimier Bambara antilope ou Cimier Tyiwara Bamana

Les Bambara (ou Bamana), de langue mandingue, sont les héritiers du grand empire du Mali (XI-XVe siècle) et de deux royaumes ultérieurs, ceux de Ségou et de Kaarta. Cette communauté agricole a développé une culture originale dans laquelle le conte, la musique, le théâtre (koteba) et la danse occupent une grande partie du territoire.

Initialement attachée à une coiffe en osier, cette sculpture est un masque de crête qui intervient dans les rites agraires de Bambara, géré par une société interne appelée Tyi wara "champion des cultures". Cette figure combine trois animaux arbustes : l'antilope, le tatou et le fourmilier. Chacun de ces animaux évoque un épisode du mythe fondateur pour les paysans de Bambara.

L'antilope dont les cornes, qui dans toutes les régions du Soudan symbolisent la fertilité et la croissance. C'est l'animal mythique, à moitié humain, né de l'union de Mousso Koroni, la Vieille Mère et le Serpent, qui enseigne aux hommes l'art de cultiver la terre et de transformer les mauvaises herbes en mil. Le tatou, mammifère terrestre recouvert de grandes écailles, évoque la vie souterraine de la plante et symbolise la force et la détermination. Le fourmilier reflète le mode de croissance particulier des arachides qui sont replantées après la floraison pour produire leurs fruits sous terre.

Origine Mali

Musée de Paris - Musée du quai Branly - Jacques Chirac.

Dimensions

Hauteur: 87 cm. 
Largeur: 28 cm.
Profondeur: 9 cm.
Poids: 4,2 kg.
Matière: Résine.

Éditeur: rmngp

Matière socle: Bois massif verni

Entretien : Utiliser uniquement un plumeau.

Écrire un commentaire

 
Commentaires(0)

Pas de commentaires pour le moment.

30 autres produits dans la même catégorie :

Menu