Boucles d'oreilles "Collier de la reine"

BW400417

Nouveau produit

D'après le fac similé conservé au château de Versailles - XVIIIe siècle

En 1785 ce somptueux collier de diamants d'une valeur de 1600 000 livres de l'époque, avait été proposé à Marie-Antoinette par deux joailliers mais, avec le roi Louis XVI, elle l'avait refusé devant l'énormité de la somme qui correspondait, au prix de deux vaisseaux de guerre.
Une intrigante à Versailles, la comtesse de La Motte, fit croire au cardinal de Rohan, alors en disgrâce, que la reine souhaitait ce collier et le chargeait de l'acquérir secrètement. Au vu de fausses missives de la reine adressées soi-disant à Rohan, les joailliers confièrent le collier à la comtesse de la Motte dont le mari s'empressa de vendre les diamants en Angleterre.
Le scandale de « l'affaire du collier » éclata le 15 août 1785, les protagonistes furent arrêtés et le roi confia l'affaire au Parlement. Si le cardinal de Rohan fut relaxé, la reine, peu aimée du peuple, fut calomniée ; pamphlets et libelles se répandirent, prouvant le gaspillage et la futilité de la Cour ; cette affaire contribua certainement à la chute de la monarchie.


Matière: Laiton argenté, strass et perles d'imitation
Longueur: 2.5cm
Largeur: 2cm
Modèle: Oreilles percées
Musée dépositaire: Château de Versailles et de Trianon, Versailles
Editeur:rmngp

55 €

- +

Écrire un commentaire

Boucles d'oreilles "Collier de la reine"

D'après le fac similé conservé au château de Versailles - XVIIIe siècle

En 1785 ce somptueux collier de diamants d'une valeur de 1600 000 livres de l'époque, avait été proposé à Marie-Antoinette par deux joailliers mais, avec le roi Louis XVI, elle l'avait refusé devant l'énormité de la somme qui correspondait, au prix de deux vaisseaux de guerre.
Une intrigante à Versailles, la comtesse de La Motte, fit croire au cardinal de Rohan, alors en disgrâce, que la reine souhaitait ce collier et le chargeait de l'acquérir secrètement. Au vu de fausses missives de la reine adressées soi-disant à Rohan, les joailliers confièrent le collier à la comtesse de la Motte dont le mari s'empressa de vendre les diamants en Angleterre.
Le scandale de « l'affaire du collier » éclata le 15 août 1785, les protagonistes furent arrêtés et le roi confia l'affaire au Parlement. Si le cardinal de Rohan fut relaxé, la reine, peu aimée du peuple, fut calomniée ; pamphlets et libelles se répandirent, prouvant le gaspillage et la futilité de la Cour ; cette affaire contribua certainement à la chute de la monarchie.


Matière: Laiton argenté, strass et perles d'imitation
Longueur: 2.5cm
Largeur: 2cm
Modèle: Oreilles percées
Musée dépositaire: Château de Versailles et de Trianon, Versailles
Editeur:rmngp

Écrire un commentaire

 
Commentaires(0)

Pas de commentaires pour le moment.

30 autres produits dans la même catégorie :

Menu