Les trois Grâces

RB002033

Nouveau produit

Les trois déesses sont ici représentées se tenant par les épaules, sur un même plan comme en un motif de danse. Mais elles ne dansent pas ; le rythme que suggère la flexion des genoux, les hanches inégalement hautes n'est que l'exagération des motifs hanchés de l'époque classique. C'est un nouveau rythme statique où le goût pour les formes féminines et pleines a remplacé la recherche presque exclusivement consacrée au Vème siècle à l'étude du nu athlétique.

A l'origine de ce motif, il semble qu'il y ait eu un motif peint, qui expliquerait la présentation linéaire des trois sculptures, sur un même plan ; on peut imaginer qu'elles assistaient à une scène de l'Olympe, et le motif, bien dans le goût de l'époque hellénistique, a été ensuite isolé et reproduit dans la plastique.

Reproduction en résine patinée

Dispose d'un système d'accroche murale

Dimensions
Hauteur: 40 cm.
Longueur: 37 cm.
Prodondeur: 6 cm.
Poids: 5,9 kg.
Origine: Réplique romaine d'après un prototype pictural plutôt que statuaire créé au IIème siècle avant J.-C.
Epoque: Grèce hellénistique, d'après un prototype du IIème siècle avant J.-C.
Musée: Paris - Musée des Arts asiatiques–Guimet.
Matière: Résine.
Editeur:rmngp

Lire la suite

179 €

- +

 
Plus d'informations

Les Grâces ou Heures, parfois appelées aussi Charites, compagnes des Dieux et des héros, favorites d'Hermès, sont un motif fréquemment représenté dans l'iconographie de l'époque hellénistique et romaine, dès le moment que s'introduit l'usage de représenter nues les divinités féminines.

Le rôle des déesses est en effet, à l'époque hellénistique, presque uniquement d'assister à des moments agréables de la vie des hommes et des dieux, dont leur présence bénéfique garantit la qualité durable et l'authenticité.

Écrire un commentaire

Les trois Grâces

Les trois déesses sont ici représentées se tenant par les épaules, sur un même plan comme en un motif de danse. Mais elles ne dansent pas ; le rythme que suggère la flexion des genoux, les hanches inégalement hautes n'est que l'exagération des motifs hanchés de l'époque classique. C'est un nouveau rythme statique où le goût pour les formes féminines et pleines a remplacé la recherche presque exclusivement consacrée au Vème siècle à l'étude du nu athlétique.

A l'origine de ce motif, il semble qu'il y ait eu un motif peint, qui expliquerait la présentation linéaire des trois sculptures, sur un même plan ; on peut imaginer qu'elles assistaient à une scène de l'Olympe, et le motif, bien dans le goût de l'époque hellénistique, a été ensuite isolé et reproduit dans la plastique.

Reproduction en résine patinée

Dispose d'un système d'accroche murale

Dimensions
Hauteur: 40 cm.
Longueur: 37 cm.
Prodondeur: 6 cm.
Poids: 5,9 kg.
Origine: Réplique romaine d'après un prototype pictural plutôt que statuaire créé au IIème siècle avant J.-C.
Epoque: Grèce hellénistique, d'après un prototype du IIème siècle avant J.-C.
Musée: Paris - Musée des Arts asiatiques–Guimet.
Matière: Résine.
Editeur:rmngp

Écrire un commentaire

 
Commentaires(0)

Pas de commentaires pour le moment.

17 autres produits dans la même catégorie :

Menu