Palette à fard à paupières en forme de poisson

Nouveau produit

Dès la préhistoire pharaonique, les anciens Egyptiens se servaient de morceaux de schiste arrondis ou rectangulaires afin de broyer des fards. Les formes évolueront et deviendront plus élaborées vers l'époque protohistorique. On verra des palettes scutiformes ornées à leurs sommets de têtes d'oiseaux.

Celle-ci, en forme de poisson, est incisée de traits marquant la nageoire dorsale, et l'œil est incrusté d'un morceau de coquille.

Les palettes semblent disparaître à la 1ère dynastie (vers 3300 avant J.-C.) et leur rôle, à l'origine utilitaire, devait par la suite devenir rituel.


Reproduction en résine ou bronze patinée au choix.


Dimensions :
Hauteur: 9 cm
Largeur: 18 cm
Profondeur: 0,5 cm
Origine: Legs L., I. et A. Curtis
Epoque: Egypte, vers 4000 avant J.-C., Epoque préhistorique
Musée: Paris - Musée du Louvre
Matières disponibles: Résine ou Bronze
Editeur:rmngp

86 €

  • Bronze
  • Résine

- +

Écrire un commentaire

Palette à fard à paupières en forme de poisson

Dès la préhistoire pharaonique, les anciens Egyptiens se servaient de morceaux de schiste arrondis ou rectangulaires afin de broyer des fards. Les formes évolueront et deviendront plus élaborées vers l'époque protohistorique. On verra des palettes scutiformes ornées à leurs sommets de têtes d'oiseaux.

Celle-ci, en forme de poisson, est incisée de traits marquant la nageoire dorsale, et l'œil est incrusté d'un morceau de coquille.

Les palettes semblent disparaître à la 1ère dynastie (vers 3300 avant J.-C.) et leur rôle, à l'origine utilitaire, devait par la suite devenir rituel.


Reproduction en résine ou bronze patinée au choix.


Dimensions :
Hauteur: 9 cm
Largeur: 18 cm
Profondeur: 0,5 cm
Origine: Legs L., I. et A. Curtis
Epoque: Egypte, vers 4000 avant J.-C., Epoque préhistorique
Musée: Paris - Musée du Louvre
Matières disponibles: Résine ou Bronze
Editeur:rmngp

Écrire un commentaire

 
Commentaires(0)

Pas de commentaires pour le moment.

30 autres produits dans la même catégorie :

Menu